Qui est le meilleur méchant dans James Bond ?

Qui est le meilleur méchant dans James Bond
Qui est le meilleur méchant dans James Bond ?

James Bond affronte de nombreux méchants toujours plus machiavélique et cruel au cours des 25 films de la franchise, mais qui est le meilleur méchant ?

Connaissez-vous tous les méchants de James Bond ? Non ? On vous propose une petite liste des meilleurs méchants et des meilleurs plans machiavéliques des méchants de James Bond. Bien que la question soit subjective nous allons présenter dans cet article les méchants qui ont marqué le plus l’histoire de la saga.

Le méchant le plus machiavélique dans James Bond

Quoi de mieux qu’un petit top 6 (pour changer) pour classer les méchants les plus emblématiques qui ont croisé le chemin de l’agent 007. Il faut dire que le célèbre espion au service de sa majesté ne serait pas le même sans les combats avec ses ennemis jurés. Le classement commence avec le premier ennemi sur l’échelle du mal.

1) Ernst Stavro Blofeld : le meilleur ennemi de James Bond

Le plus grand des vilains à la tête de SPECTRE

On commence ce classement dans le vif du sujet avec celui qui est selon nous la meilleure représentation du méchant : Ernst Stavro Blofeld. Un personnage énigmatique avec une énorme cicatrice sur le visage. Bien qu’il parle toujours avec une voix douce et calme, il n’est que destruction. Blofeld est froid, intimidant et sans pitié, il est le chef de l‘association criminelle SPECTRE.

Blofeld incarné par plusieurs acteurs mais un seul marqua l’histoire : Donald Pleasance

Ce méchant emblématique fut interprété par plusieurs acteurs au fil du temps. On retient par exemple la performance de Christoph Waltz en 2015 dans « Spectre ». Ou encore, Charles Gray dans « Les diamants sont éternels » (1971).

Cependant nous avons sélectionné le Blofeld du film « On ne vit que deux fois » (1967). C’est alors Donald Pleasance qui interprète le célèbre vilain, et il le fait à merveille. James Bond tente d’arrêter Ernst Stavro Blofeld, qui met tout en œuvre pour déclencher une troisième guerre mondiale.

Blofeld est l’incarnation du mal. Souvenez-vous de cette scène où Donald Pleasance rencontre l’agent 007 pour la première fois. Alors qu’il est assis dans son fauteuil il se tourne vers Bond tout en caressant son chat Persan blanc. Des années plus tard, le personnage sera parodié dans le film « Austin Powers » avec le personnage Docteur Denfer.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les parodies des films de James Bond, je vous conseille cet article.

Le meilleur ennemi de James Bond est Ernst Stavro Blofeld

2) Raoul Silva : un ancien agent du MI6 devenu cyber méchant

Silva est l’un des méchants les plus importants et les plus dangereux de l’ère de Daniel Craig. Dans le film « Skyfall » (2012), Tiago Rodriguez de son vrai nom est joué par l’acteur Javier Bardem.

Un espion du MI6 capturé et torturé en Chine

Lors d’une mission en 1997, Silva est détenu par les autorités Chinoises suite à un piratage informatique. Sachant que l’agent secret n’a pas reçu d’autorisation pour ce piratage il est abandonné aux mains des Chinois. Il est alors torturé pendant 5 mois avant de tenter de se suicider. Raoul Silva va prendre un cachet de cyanure. Malheureusement, le cyanure n’a pas l’effet escompté, il reste en vie mais garde des séquelles très importantes sur son visage.

Il finit par s’enfuir et rejoint l’organisation criminelle SPECTRE, pour utiliser ses talents de pirate informatique.

La trahison pousse Raoul Silva à devenir méchant

A la recherche de vengeance, le méchant ancien agent du MI6 va pirater son ancien service et voler certaines informations. Ces données sont extrêmement délicates car il s’agit de l’identité de tous les agents infiltrés dans des organisations terroristes.

Un méchant sadique

Raoul Silva est placé second de ce classement non pas pour son plan machiavélique mais plutôt pour le jeu sadique qu’il va mettre en place entre lui, l’agent M et James Bond lui-même. Il se laisse volontairement capturer par le MI6 pour se venger de M. Après sa conversation avec son ancienne patronne, Raoul parvient à diffuser un gaz dans les bureaux du MI6. Le virus tue plusieurs agents et le méchant parvient à s’échapper. Il est l’un des meilleurs méchants de James Bond pour son ingéniosité, sa cruauté et son sadisme.

La réflexion sur le bien et le mal dans les films de James Bond vous intéresse ? Alors cet article est fait pour vous !

Un méchant ancien agent du MI6

3) Aussi cruel qu’élégant le méchant au pistolet d’or : Francisco Scaramanga

Un acteur mondialement connu pour ses rôles de méchant

Le prochain sur notre liste est un méchant redoutable : Francisco Scaramanga. Il apparaît dans le film « L’homme au pistolet d’or » en 1974. C’est un acteur très célèbre qui interprète alors ce rôle : Christopher Lee. Il est particulièrement connu pour ses interprétations de méchants au cinéma comme Saroumane dans la trilogie « Le Seigneur des Anneaux » ou encore le comte Dooku dans les films « Star Wars ». Mais il est aussi le cousin du créateur de James Bond, l’écrivain et ancien espion Ian Fleming.

Francisco Scaramanga : un méchant pas comme les autres

L’ennemi de James Bond possède certaines particularités qui font de lui un méchant unique. Premièrement, Scaramanga est arrivé à agir en toute impunité pendant des années puisque personne ne sait à quoi il ressemble, mis à part un détail de taille. En effet le méchant aurait un troisième téton. Et enfin, il aurait engagé Tric Trac, un homme Français atteint de nanisme, comme cuisinier et homme de main.

Un plan machiavélique mais une fin tragique

Scaramanga dans « L’homme au pistolet d’or » vole l’Agitateur Sol-X, un équipement capable de convertir l’énergie solaire en électricité pour le transformer en une arme dévastatrice. Il kidnappe Mary Goodnight, une autre James Bond Girl qui tente d’anéantir les plans du méchant. Lors d’une course poursuite en AMC Hornet, Bond perd la trace de Mary. Il la retrouvera sur l’île privée de Scaramanga où son ennemi l’attend pour un duel en face à face.

Un méchant au pistolet d’or affronte James Bond en duel

4) Le banquier des méchants : Le Chiffre

Un banquier spécialisé pour terroriste

Le chiffre est le méchant de James Bond dans « Casino Royale » (2006). C’est l’incroyable acteur Danois Mads Mikkelsen qui va jouer ce rôle de banquier d’organisations terroristes. Le Chiffre est un génie des calculs (d’où son nom) et il est membre de SPECTRE. Les organisations criminelles mondiales font appel à lui pour blanchir leur argent. C’est un personnage très noir, très cynique, il est facilement reconnaissable avec sa cicatrice à l’œil gauche.

Un attentat terroriste déjoué

L’ennemi de James Bond a un procédé tout aussi simple que sordide. Il met en place des attentats, tels que ceux du 11 septembre à New York, qui vont par la suite créer des cracks boursiers. Bien que Le Chiffre ne soit pas le meilleur méchant il est sans aucun doute le meilleur investisseur.

En effet les il va profiter des crises boursières pour vendre par anticipations ses actions et ainsi remporter le pactole. Dans « Casino Royale » il organise un attentat lors du lancement du dernier modèle d’avion d’un constructeur (dont il possède des actions). Malheureusement pour lui, James Bond parvient à déjouer l’attentat à la dernière minute.

Un tournois de poker

L’échec de l’attentat à l’aéroport de Miami met en danger Le Chiffre puisque les investisseurs veulent récupérer leur argent. C’est pourquoi le méchant, génie des maths, va tenter de remporter une partie de poker au Monténégro pour ainsi rembourser ses investisseurs et garder la vie sauve. Mais l’agent 007 va une nouvelle fois déjouer ses plans puisqu’il va lui aussi participer et remporter le tournois de poker malgré avoir été empoisonné par Le Chiffre.

Un sadisme et un esprit de vengeance à l’état brut

Après sa défaite à la partie de poker, le méchant arrive à kidnapper la ravissante amante de James Bond : Vesper Lynd. Puis il parvient à capturer l’agent 007 après lui avoir tendu un piège des plus sadiques. Son objectif est de faire parler l’espion britannique sous la torture pour qu’il lui révèle le code et ainsi récupérer les gains du tournois de poker. Le méchant va prendre un malin plaisir à torturer Bond en frappant ses parties génitales.

Le Chiffre : un méchant méticuleux et cruel

5) Un méchant aux dents d’acier face à James Bond

Même s’il n’apparaît qu’à la 5ème place de notre classement Requin est l’un des méchants les plus connus de la période où Roger Moore interprète James Bond.

Pour connaître tous les acteurs ayant joué le rôle de James Bond au cinéma, il suffit de cliquer sur ce lien.

La raison pour laquelle il n’est pas le meilleur méchant de James Bond est tout simplement car il n’est qu’un homme de main. Le requin est sous les ordres de deux patrons différents : Karl Stromberg dans « L’espion qui m’aimait » (1977) puis Hugo Drax dans « Moonraker » (1979).

Un géant aux dents de fer

Dans les deux films, le Requin est joué par le même acteur, il s’agit de Richard Kiel. Un homme atteint d’acromégalie, une maladie à l’origine de sa taille surhumaine. L’acteur mesurait 2,18 m, il est mort le 10 septembre 2014. Le méchant a une mâchoire d’acier qui peut même couper à travers le métal.

Un assassin engagé pour éliminer James Bond

En 1977, dans « L’Espion qui m’aimait » Requin est l’homme de main du méchant Karl Stromberg qui lui demande d’éliminer certaines personnes qui s’opposent à ses projets. L’agent 007 est bien entendu en haut de la liste. Requin va tenter à plusieurs reprises de tuer James Bond mais sans y parvenir.

Il reviendra dans « Moonraker » deux ans plus tard où après avoir essayé d’assassiner Bond une énième fois pour Drax il tombe amoureux de Dolly et change de vie pour elle.

Un méchant aux dents d’acier combat l’agent 007

6) James Bond affronte un ancien ami : le méchant Alec Trevelyan

Pour le dernier méchant de ce classement nous avons choisi le traître Alec Trevelyan dans le film « GoldenEye » (1995). Ce méchant ne peut pas être considéré comme le meilleur méchant ayant affronté James Bond mais il a définitivement marqué l’histoire de la saga.

Un acteur célèbre pour jouer un second rôle dans James Bond

Pour la première fois au cours de l’ère de Pierce Brosnan, un autre acteur tout aussi célèbre est sélectionné pour un second rôle dans James Bond, celui du méchant Alec Trevelyan. C’est l’acteur Anglais Sean Bean. Il est connu dans le monde entier pour son interprétation de Boromir dans la trilogie du « Seigneur des Anneaux » réalisé par Peter Jackson ou encore son rôle de Ned Stark dans la série « Game of Thrones ».

L’agent 006 devient méchant

En 1986, Alec Trevelyan, alors qu’il est à l’époque l’agent 006 il est envoyé en mission avec Bond. La mission est simple : détruire une usine russe d’armes chimiques aux mains des soviétiques. La mission ne se déroule pas comme prévu, Trevelyan est capturé puis tué mais James Bond arrive tout de même à s’en sortir et détruit l’usine.

Si vous vous questionnez sur les origines du nom de code agent « double 00 » je vous conseille d’aller jeter un œil à cet article.

Cependant tout n’était que mise en scène car le méchant avait orchestré sa mort avec les soviétiques. Ainsi James Bond est persuadé que son ami et collègue du MI6 s’est fait tuer en héros lors de sa mission.

Un méchant des temps modernes

Après la mise en scène de sa mort le méchant fonde Janus, une organisation criminelle mondiale composée de nombreux bandits. Alec parvient à prétendre sa mort au monde entier, et s’éclipse dans un train russe blindé. Xenia Onatop, une autre ennemie de James Bond, fait elle aussi partie de Janus. Xenia aurait clairement une place dans ce classement ou bien même celui des James Bond Girls.

Si vous souhaitez connaître toutes les James Bond Girls, cet article est fait pour vous !

Le plan machiavélique d’Alec Trevelyan est de créer une crise financière dans son ancien pays Le Royaume-Uni. Pour ce faire, le célèbre méchant a pour objectif de détourner un satellite Russe appelé « GoldenEye » qui donne son nom au film.

Trevelyan est un méchant cynique mais redoutable. Tout du long du film ses répliques sont mielleuses.

Un ancien membre du MI6 devient méchant

Les autres méchants dans James Bond

Nous ne pouvions malheureusement pas faire un classement avec tous les méchants de l’univers de James Bond. En revanche nous pensons que les 6 méchants mentionnés plus haut peuvent être considérés comme les meilleurs ennemis de l’agent 007.

Pour ceux qui recherchent encore le nom de leur méchant après avoir lu notre classement, voici une liste supplémentaire

  • Auric Goldfinger : un trafiquant d’or joué par Gert Fröbe dans « Goldfinger » (1964) ;
  • DD Job : l’homme de main aussi fidèle que muet de Goldfinger joué par Harold Sakata dans « Goldfinger » (1964) ;
  • May Day : une tueuse au look incroyable et une force surhumaine jouée par Grace Jones dans « Dangereusement vôtre » (1985) ;
  • Xenia Onatopp : une femme magnifique mais machiavélique jouée par Famke Janssen « Goldeneye » (1995) ;
  • Rosa Klebb : une ancienne responsable des services secrets soviétiques jouée par Lotte Lenya dans « Bons baisers de Russie » (1963) ;
  • Karl Stromberg : un anarchiste qui souhaite détruire le monde joué par Curd Jürgens dans « L’espion qui m’aimait » (1977) ;
  • Hugo Drax : un milliardaire qui tente de s’exiler dans l’espace et de détruire le monde joué par Michael Lonsdale dans « Moonraker » (1979) ;

C’est la fin de notre classement sur le meilleur méchant à avoir affronté James Bond au cinéma. Il est indispensable de voir un véritable ennemi s’opposer à l’espion britannique pour renforcer sa crédibilité auprès des fans. En effet si l’agent 007 était capable de tuer ses ennemis facilement, les films de la saga seraient bien moins captivants.

Et vous qui auriez-vous mis en haut du classement ? De notre côté il nous tarde la sortie du prochain film « Mourir peut attendre » en octobre 2021. Qui sait ? Peut-être un nouveau méchant à positionner dans notre classement.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *