Pourquoi James Bond est un héros ?

Pourquoi James Bond est un héros ?
James Bond Héros ou Anti-Héros ?

Pendant près de 60 ans, un héros nous tient en haleine durant les 24 films de James Bond. Au travers de ses actions héroïques, il donne l’impression de pouvoir sauver le monde avant même le petit déjeuner. Mais est-ce que cela fait de l’espion britannique un héros pour autant ?

Nous allons donc aborder dans cet article une question plutôt philosophique. Pourquoi James Bond est un héros ?

Est-ce qu’un agent secret est obligatoirement un héros ?

Avant toute chose, il est préférable de rappeler la définition d’un héros. Bien entendu la signification de l’héroïsme tend à être subjective et dépend donc de tout un chacun. Mais la définition va nous offrir une base pour ouvrir la discussion.

Définition d’un héros

Le dictionnaire Larousse nous donne deux définitions intéressantes d’un « héros » sur lesquelles on va s’appuyer dans le cadre de notre réflexion :

1. « Personne qui se distingue par sa bravoure, ses mérites exceptionnels, etc. : Des soldats morts en héros. »

2. « Personne à qui est arrivée une aventure, qui a joué le principal rôle dans une certaine situation. »

Le dictionnaire Larousse en ligne

James Bond a toutes les caractéristiques d’un héros

Bien que James Bond ne soit pas un soldat mort au combat, nous pouvons tout de même le considérer comme un héros. L’agent 007 est souvent félicité pour ses actions exceptionnelles. En effet, lors des différents films il va sans cesse mettre sa vie en jeu pour le bien commun.

D’autant plus qu’il s’agit la plupart du temps d’événements exceptionnels. Un de ses ennemis jurés a pour objectif de prendre contrôle du monde et Bond doit l’arrêter. Ou bien encore lorsque l’agent 007 est mandaté pour empêcher une 3ème guerre mondiale. Bref James Bond est notre sauveur et il ne reculera devant rien.

Quant à la seconde définition, l’espion britannique est bel et bien le personnage principal des aventures de James Bond. Donc si l’on se base sur la sémantique, James Bond est un héros.

L’agent 007 est-il un héros ou bien un anti-héros ?

Bien que ce soit de moins en moins le cas, la vision du monde présentée dans les films James Bond est souvent binaire. Soit blanc soit noir, soit le bien soit le mal, il n’y a donc pas d’entre deux. Cela correspond complètement à la vision du monde durant la guerre froide. Période à laquelle Ian Fleming créa le personnage de James Bond. D’un côté le communisme, de l’autre le capitalisme.

Cependant le monde a évolué. Depuis les romans de Ian Fleming au premier téléfilm James Bond « Casino Royale » (1954) avec comme acteur : Barry Nelson. Imaginez-vous, presque 70 ans se sont passés entre la création du personnage et le 25ème film « Mourir peut attendre » (2021) bientôt en salle. Le personnage lui-même a évolué et notre vision de l’espion britannique avec.

James Bond est un exemple de courage britannique

Dans cette partie nous allons citer les raisons pour lesquelles James Bond est, selon nous, un héros.

Un héros de la guerre froide

Tout d’abord si l’on regarde le scénario de l’un des premiers James Bond « On ne vit que deux fois » (1967). Sean Connery joue alors le rôle principal une seconde fois. Dans cet opus, l’agent 007 doit empêcher une guerre nucléaire entre les Etats-Unis et la Russie. Il déjoue à la dernière minute les plans de son ennemi juré Ernst Stavro Blofeld le chef de SPECTRE.

Si vous vous demandez combien d’acteurs jouent le rôle de James Bond, je vous conseille de jeter un œil à cet article.

Un autre film mais une nouvelle fois un contexte de guerre froide dans « L’Espion qui m’aimait » (1977). Cette fois-ci c’est Roger Moore qui interprète James Bond. Ce film a marqué l’histoire avec l’apparition de la voiture sous-marin la Lotus Esprit, et avec le célèbre méchant géant dénommé Requin.

L’agent 007 est une nouvelle fois un héros, puisqu’il arrête les plans de Karl Stromberg. Le célèbre méchant souhaitait détruire le monde et vivre dans « Atlantis », sa base secrète. Le repère est situé en pleine mer et il est complètement submersible.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Requin et les autres méchants de James Bond, cet article est fait pour vous.

James Bond sauve l’espace

Prenons un nouvel exemple. En 1979 dans « Moonraker » James Bond doit stopper les plans du méchant Hugo Drax. Drax souhaite diffuser un poison mortel sur Terre depuis sa navette spatiale. Et ainsi exterminer la population. Mais James Bond à travers un combat héroïque dans l’espace éjecte son ennemi dans l’espace avant de faire exploser la navette.

Un éloge funèbre pour un héros national

Pour conclure nous avons sélectionné un dernier exemple pour répondre à la question : pourquoi James Bond est un héros ? Dans le film « Skyfall » (2012) avec Daniel Craig, Bond est en mission avec un autre agent du MI6 : Eve à Istanbul.

Alors que Bond est en plein combat sur un train en marche, Eve reçoit l’ordre de la part de M de tirer malgré le risque de toucher son partenaire. Malheureusement il est touché et laissé pour mort. Son corps ne pouvant être retrouvé, il est considéré comme un héros qui a sacrifié sa vie pour la couronne britannique. L’agent M dira de lui à son éloge funèbre :

« Un exemple du courage britannique ».

L’agent M dans « Skyfall » (2012)

Voici les exemples qui montrent que James Bond peut être considéré comme un héros. En revanche, il y a plusieurs éléments qui nous font penser qu’il est un anti-héros.

Un espion sadique envers ses ennemis

Premièrement, les premiers Bond au cinéma sont particulièrement sadiques envers leurs ennemis. Et généralement l’agent 007 est prêt à tout par vengeance. Ce qui ne sont pas réellement des qualités d’un héros.

James Bond a un humour noir qui le rend sadique. Cet article décrit l’humour de James Bond.

La scène parfaite pour soutenir ce propos est celle de la mort de l’ancien partenaire de James Bond : Alec Trevelyan dans « GoldenEye ». Pierce Brosnan qui joue alors l’agent 007 tient Trevelyan au-dessus du vide. Avant de tomber l’ancien agent du MI6 dit à Bond « Pour la couronne ». La réponse immédiate de l’agent 007 « Non. Pour moi » nous glace le sang et ne correspond pas vraiment à l’image que l’on se fait d’un héros.

Un James Bond héros mais sexiste ?

Si le terme héros ne convient pas à un personnage qui a sauvé le monde à plusieurs reprises alors il ne convient à personne. Mais d’un autre côté, sa perception de la Femme semble très négative. Et il peut avoir des commentaires ou réactions sexistes et misogynes … un véritable anti-héros.


Dans l’ensemble si l’on pèse le pour et le contre, James Bond est définitivement un héros. Son charisme, sa bravoure mais aussi son élégance nous font adorer le personnage. Héros ou pas héros. Et le fait qu’il agisse quelque peu en anti-héros par moment finit de nous convaincre.

Et selon vous, pourquoi James Bond est-il un héros ? Pensez-vous que le personnage puisse changer dans le prochain film « Mourir peut attendre » (2021) ?

Pour conclure nous souhaitions finir cet article avec une citation du créateur de Bond sur le fait qu’il soit un héros ou non :

« Je ne pense pas qu’il soit nécessairement un gentil ou un méchant. Qui l’est? Il a ses vices et très peu de vertus perceptibles à part le patriotisme et le courage, qui ne sont probablement pas des vertus de toute façon. »

Ian Fleming

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *